♫ Welcome Invité ♫
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ok Ji Hyuk | My Ear's Candy | 100%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ok Ji Hyuk
◊• Student •◊
◊• Student •◊
avatar


Masculin
Messages 21


MessageSujet: Ok Ji Hyuk | My Ear's Candy | 100%   11/8/2009, 2:16 am

Ok, Ji Hyuk
Feat. TaekYeon [from 2PM]



    Identity Card »

  • Nom : Ok
  • Prénom : Ji Hyuk
  • Surnom : Ji, Jason (son prénom américain), Hyuk, Jyuk

  • Âge : 21 ans
  • Sexe : Masculin
  • Date de Naissance : 10 Avril 1988
  • Lieu de Naissance : Corée du Sud, Busan
  • Nationalité : Coréenne et Japonaise
  • Sexualité : Bisexuel, les choix c'est contraignant pour lui !

  • Groupe : Tetsuzo Family


    Descriptions »

  • Physique et Vestimentaire : Mais oui, mais oui ! On les connait tous les blablas sur le physique, comme quoi ce qui compte c'est ce qu'il y a à l'intérieur de quelqu'un. Et croyez-le ou non, Ji Hyuk le pense aussi, même si on le voit plus souvent entouré de personnes plutôt belles, il s'en fiche, il va vieillir un jour et le jour où il devra se caser, la personne avec qui il sera, vieillira aussi. Remarque il sait très bien aussi que la réalité est autre ! Allons, avouez-le. Ca compte tout de même. Vous aurez toujours une petite différence de réaction entre quelqu'un qu'on pense (ça dépend des goûts) beau ou pas à son intérêt ! Ou sinon, il vous admire déjà un peu ! Enfin bref, on ne va pas le nier : Ji Hyuk n'est pas quelqu'un de déplaisant à voir ou à repousser sans réfléchir. Dans la prétention dont il est capable de faire preuve, il se qualifierait devant son miroir de beau garçon ! Après ça dépend des goûts, mais il se sait beau garçon sur plusieurs plans.

    Dans ce miroir, nous avons un jeune homme, plutôt grand ayant bien la taille d'un joueur de Basketball. Il n'est pas du tout complexé et se trouve chanceux de dépasser le mètre quatre-vingt et plus, ce qui est fort impressionant chez les asiatiques. Et encore, le coréen se plaît à penser qu'il n'a pas encore fini sa croissance ! De plus, c'est un garçon plutôt mince, sans être un fil, ce qui lui donne matière à travailler des abdominaux qu'il a déjà. Non pas qu'il soit accro aux soins de son corps mais il ne se refuse pas à travailler des muscles un peu. Ce n'est pas comme s'il voulait être Arnold Schwarzenegger ! Mais le coréen à des muscles bien présents, sûrement gagner grâce à tous ces sports de combat où il excèle. Cependant, il n'en fera pas plus qu'il n'en a déjà là tenant à garder une carrure effilée de préférence...

    Passons à son visage. La première chose qu'il fait en se voyant dans glace, c'est toucher ses joues et tâter sa peau crème parfois bien mat pour un coréen. Il faut dire la mode des anciens qui disait qu'il fallait la peau pâle de préférence est dépassée ! Pourtant son teint est assez instable et varie entre le bien bronzé et le pâle vampirique dans certains rares cas ! Néanmoins sa peau est ferme et assez belle.
    Ensuite, il regarderait l'éclat de ses yeux : des fois qu'une lueur brille intensément dans ses prunelles noires ou marrons... Alors il constate qu'il a tout de même d'épais sourcils, sans pour autant que ce soit une broussaille abominable, non ! Au contraire : juste ce qu'il faut, à croire qu'il est dans la mesure. D'ailleurs il en ait plutôt fier de ses sourcils, lui donnant un air sérieux, viril et très intense parfois. Arf ! Sa mère devait être un ordinateur à programmer ses enfants, il n'y a qu'à voir sa soeur qui est aussi très mignonne !
    Après avoir vérifié tout cela, il a souvent cette habitude d'hocher la tête en faisant un clin d'oeil et en se pinçant les lèvres plutôt rosées. Pas grosses, elle passe encore une fois bien dans la mesure de son visage. Quant à son nez, si bien fait-il uniforme à sa tête qu'il y fait à peine attention quand il se regarde ! Il avoue cependant avoir un léger complexe niveau oreille, mais avec ses lunettes en accessoire : on y voit rien. Même sans, il n'est pas Dumbo non plus ou Dany Boon (note : que je respecte tous les deux) ! Loin de ça.
    Ses cheveux sinon ? Actuellement le jeune homme les porte assez court, pas rasé mais loin d'être long. Avant il les laissait pousser jusqu'aux épaules environ, dégradant, ce qui lui allait plutôt bien aussi. Mais bien évidemment, il faisait nettement plus « mignon jeunot » et moins sexy, ce qui contrastait avec sa voix qui mua très rapidement, parfois sombre et très grave, parfois rocailleuse. Du moins surtout quand il chante ou rap, autrement elle est sombre, grave oui mais pas autant quand il pratique.

    Encore une chose qu'il apprécie particulièrement dans son physique ? Tout peut-être ? Non, sérieusement : il aime bien ses mains, plutôt grandes certes, comme tous les hommes mais plutôt belles. Il doit ça probablement au piano qu'il a pratiqué alors qu'il était jeune. Hum... et aussi ses longues jambes, bien qu'elles ne soient que légèrement plus grandes que le reste du corps ! Enfin, fait dont il n'est pas honteux : il a d'assez grands pieds, mais ne vous imaginez pas des palmes ! Ils ne sont pas énormes non plus ! En plus ça ne se voit pratiquement pas alors... En fait, juste à la mesure de sa taille imposante de 185 centimètres. Sinon niveau poids, il en est à 80 kg : monsieur a des muscles je vous rappelle.

    Ji Hyuk est assez fashion quand même. Il aime bien s'habiller et choisit parfois ce qu'il va mettre avec le plus grand soin. De toute façon, même quand il n'y fait vraiment pas attention, il trouve le moyen de rendre le tout assez esthétique. Sûrement qu'en fait sa garde-robe est vraiment belle et impressionnante ! Il n'en a pas honte. Il a après tout les moyens de se la payer, pourquoi s'habiller comme un gueux ?
    Dans le style concrètement, ses habits sont à classer généralement dans le genre "décontracté" ou "classe". Blousons de cuir, vestes qui dépassent les genoux, blousons simples, longs pulls, marcels et autres, tout y passe. Les pantalons qu'il porte sont généralement serrés, en cuir, du jean, coton, ce sont les principales matières. Quant aux chaussures, quand il ne porte pas de simple baskets, il chausse de belles chaussures de classe qui valent bien quelques coquettes sommes. Les bottes aussi, c'est sont truc bien qu'il n'en mette pas souvent, préférant cent fois plus ses backets. Il aime bien les fins cols roulés aussi, il trouve que ça a un côté très esthétique qui donne un air très cool. Comme les chemises d'ailleurs, qu'il porte beaucoup aussi. Il passe par toutes gammes de couleurs, mais il évite les trucs flashys et tape à l'oeil. Il opte souvent pour le noir, le blanc, le gris et le beige. Ainsi que le rouge dans ce qui est le plus voyant avec le bleu dans le plus neutre et doux.

  • Caractère : « Mon caractère ? Enfin une très bonne question qui servira à énormément de choses… mise à part celles que je n’aime pas. Enfin, avec ça vous saurez à quoi vous en tenir avec moi. Et cette fois encore, je suis celui qui se met à la tâche ! Qui mieux que moi, pour parler de moi ?

    On va commencer par quoi ? Par l’image que je renvois ou plutôt que j’aime renvoyer bien qu’elle reflète une bonne partie de ma personnalité. De toute façon, c'est physique et chimique, dès qu'on me voit arriver quelque part, c'est ce qu'on pense, alors je ne lutte plus. Donc de loin, on me dira froid… Distant peut-être même et pour en rajouter, indifférent. Et si on me voit ainsi c’est bien parce que je me crois pouvoir l'être, indifférent. Je ne vois pas l’intérêt de servir de l’attention à certaines personnes qui me jugeront dès le début. Sinon, bien évidemment que j'en ai quelque chose à faire des gens, je suis loin, très loin d'être égoïste malgré mon sal caractère des fois.
    Donc tout ça me donne un air particulièrement hautain, mais ça… c’est inévitable dans mon contexte familial. Je suis un Ok, et plutôt fier d’en être un d'ailleurs. Vous allez tout de suite penser que je n’ai d’intérêt que pour ce qu’il m’est utile : c’est vrai. Pas comme si j'avais le choix de prendre des choses qui m'encombreraient non ? Non, on attend de moi à ce que je sois performant. C'est tout.
    Par conséquent, il y eut une époque où les gens… je ne m’en occupais pas des masses. Après tout, ils sont loin de savoir qui je suis réellement. Mais je me suis sortit de cette crise d'otarcie motivée par la peur, et maintenant autant je suis froid en apparence par moments et tout ce qu’il va avec, autant je suis très poli. Ce qui en rajoute en fait… Mais au moins cela me donne, je suppose, un air charismatique. Je souris furtivement, n’étant pas un exercice qui était réellement dans les habitudes des « Ok » et ça en suffit pour faire finalement de moi quelqu'un de normal mais assez sombre et je suppose, mystérieux. Mais on en reparlera.

    Continuons : pour aller plus loin, voyons plus profondément ma personnalité. Je suis chez moi terriblement autoritaire, j’aime que l’on m’écoute, je n’oblige à ce qu’on m’obéisse sans réfléchir ! Ca non, et d'ailleurs si vous ne le voulez pas, ce qui est légitime, vous aurez toujours le choix de sortir de mon espace vital, mais au moins qu’on m’écoute. Surtout que j’ai très peu de patience généralement, avec les personnes dont je suis le moins proche surtout et quand ce ne sont pas des étrangers d'un jour. Mais ma patience est relative : disons que j’ai tendance à vite m’ennuyer donc si je n’ai rien à faire, elle sera très courte ; autrement, ma patience est relative à ma notion personnelle du temps. Le temps qui m’est acquis sera très long… trop long, alors là ma patience dépendra aussi de la durée acquise à chaque chose. Vous connaissez l’expression « chaque chose en son temps » aussi bien elle est pénible, aussi bien elle dit tout : il ne faudra-t-il pas en effet dépasser le temps en question. Mais bon là, je m’étend sur trois fois rien.
    Inutile de dire que je n'ai pas l'air vraiment marrant ou comode. Détrompez-vous, j'adore rigoler et m'amuser, je suis le roi des soirées et mon carré d'amis est généralement ceux qui me connaissent réellement. Ils sont plus nombreux qu'on ne le penserait, sachant que je suis un parfait solitaire. Et oui ! Je préfère penser tranquillement, et mon entourage le sait pertinemment pour devoir me laisser souvent seul à ma demande.

    On raconte que j'ai tout du prétentieux, peut-être un peu, pour tout dire je me fiche complètement de ce que l’on raconte de moi… Je pense juste que les termes « sûr de soi » correspondent plus à ma personne. Je me fais en effet parfaitement confiance, à tord ou non. Je crois que je suis passé par suffisamment d’épreuve pour être non seulement assez fort pour subir l’avenir – sachant un peu ce qu’il m’attend – mais pour être désigné comme responsable. J'en ai peut-être pas l'air, mais je prévois tout, sauf ma colère ! D'ailleurs, mieux vaut pas la provoquer, je ne suis pas un tendre quand mon cerveau se met sur mode 'FIGHT' et je n'ai pas peur de me battre. Je n'aime pas faire mal, alors faisons en sorte qu'on en arrive jamais là hum ?

    Il m’est arrivé de surprendre des filles dire que j’étais mystérieux. Des inconnues qui ne connaissent que mon nom… c’est normal si elles ne viennent pas me parler aussi ! Mais même des proches me l'ont dit : Je ferais des secrets autour de moi et ma famille. Faut dire que nos histoires étant embrumées et loin d’être réglées, je dois d'ailleurs garder tout ça secret par simple devoir et souci stratégique… Puis, ça doit être dans ma personnalité maintenant, depuis le temps !

    Ensuite ? Je suis en fait un protecteur. Si aujourd’hui, je ne semble pas du genre à aimer quelqu’un, je tiens quand même à ma mère par exemple. Je suis capable de m'éffacer, de disparaitre, de me sacrifier pour elle. Mais vraiment de tout ! A ce niveau, je suis sans bornes.

    Ai-je mentionné que j’étais entêté et que mes sentiments d’enfant m’habitent encore ? En fait, qu’un seul : ceux à l’égard de mon demi-frère. Je ne peux pas l’accepter comme quelqu’un qui partage mon sang… Il ne peut pas me comprendre et je ne lui demande pas ! Au contraire, je veux faire de lui celui qui reconstruira la vie de ma mère de la façon la moins brute que ce soit. Puis me comprendre n’est pas le meilleur moyen de les aider. Mine de rien oui, je suis aidant. Je ne veux pas me faire passer pour un gentil ou un méchant, je m’en contrefiche de ça…

    Bon, j’en ai marre de parler de moi et ma petite vie : je vais finir en parlant de mon besoin de me la jouer solitaire. Oui, j’en ai déjà parlé… mais il ne faut s’y fier. Rencontrer des gens qui me sont différents peut parfois, parfois seulement, m’être intéressant. Mon demi-frère a soufflé un jour à ma mère que j’avais besoin de quelqu’un pour me faire changer un peu d’attitude, pour me dérider et me faire vivre.

    Aussi pour finir, ça c'est majoritairement ce qui se passe dans ma tête, n'oubliez pas que le vrai moi est aussi mon image et ce fond d'esprit assez sombre. Dites-vous que c'est mon histoire qui a voulu que je sois presque schizophrène ! Il y a le moi sombre pour ma famille, le mystérieux et distant mais charmant ma foi pour les inconnus, le drôle et aidant pour les proches. Voilà en gros qui je suis. Confus(es) ? Ma personne dépend de mon opinion de vous, je suis un caméléon si vous préférez. Bon assez parlé, on passe à la suite. »


    Story »

  • Histoire : Post suivant

  • Famille : La famille Ok, c'est comme un clan très fermé qui a pourtant des liens partout. Il n'y a pas un domaine où ils ne font pas apparition. Même si en Corée, le nom de famille "Ok" n'est pas très répendu, la famille "Ok" exclusivement de Ji Hyuk est connue sans l'être : ceux-ci jouant pas sur l'effet de "meute". C'était à la base surtout soit des mafieux, soit de grands commerciaux. Ce qui divise rien que le sein familial de Hyuk. Mais tout se complique encore plus quand le coeur de la famille « Ok » se divise à cause de la mère de Ji Hyuk...

    Sa mère est la fille d'un mafieux, héritière, leur compagnie est plutôt calme, ils ne sont pas « mauvais » jouant surtout de leur influence. En apparence, elle est aussi femme d'affaires, faisant affaire avec Hyundai, Ji Hyuk profitant des avantages que celle-ci a avec cette compagnie.

    Son père, séparé de sa mère, est un homme à la tête d'un empire souterrain et d'un empire commercial aussi. Il compte sur son fils pour reprendre un jour sa place et même faire plus. Il ne lui reste plus beaucoup d'années à vivre, ayant une différence d'âge conséquente avec la mère de Ji Hyuk.

    Le beau-père de celui-ci, le frère du père de Hyuk, par conséquent son oncle aussi, est un ancien présentateur d'émissions, ayant fait carrière dans la chanson aussi. Il fait actuellement dans le commerce et a le bras long niveau « people » et « secrets » du monde du showbiz ! Il fait surtout dans le partenariat avec plusieurs genres et domaines.

    Jae Jun, son demi-frère aîné d'un an environ et son cousin aussi, qui fait dans l'art et le sport aussi. C'est le plus sérieux n'empêche, ayant fait des études de médecine avant de faire en parallèle son entraînement d'apprenti pour faire dans le showbiz. Ji Hyuk et lui ne s'aiment pas vraiment, Jae Jun ayant beaucoup jalousé l'héritage des deux côtés de sa famille.

    Hee Rin, sa jeune soeur de dix-huit ans, il la couve beaucoup tout en la faisant sortir quand même. Elle compte être comme sa mère, une femme avec vie « souterraine » et vie d'apparence.

    Puis cinq cousin(e)s proches généralement, les autres sont soit peu présents, soit ils se sont mariés à des familles qui ne savent rien des « Ok » et ont renié ce genre de vie. Ji Hyuk est aussi destiné à reprendre le flambeau de sa mère niveau héritage, Jae Jun héritant du père jusque là. C'est assez spécial à expliquer...


    A Bit More »

  • Particularités : Ji Hyuk a encore la marque d'une des pires expériences qui puisse arriver chez les Ok (regarder son Histoire) : il a encore une cicatrice à la clavicule qui date de l'âge où il avait 7 ans. Heureusement, ce n'est pas trop disgrâcieux à la vue mais on imagine bien la douleur...
    Sinon à la base, si Jyuk porte des lunettes teintée, c'est à cause de la lumière qu'il a mal supporté durant une partie de son enfance et adolescence. Encore maintenant, il lui arrive que l'éclairage lui donne des nausées affreuses.
    Aussi Ji Hyuk est un surdoué. Sa pensée est très souvent incomprise des autres ainsi que ses idées, c'est un révolutionnaire aussi, qui prend certaines idées du passé pourtant. Contrairement aux idées reçues, cette pré-disposition ne lui a pas du tout été favorable au niveau de sa scolarité. Il n'a jamais redoublé mais le rythme ne lui convenait pas et sa grande difficulté à se concentrer n'aidait pas du tout au processus.
    Le coréen sinon n'a pas de souvenir précis de son accident, mais dès qu'un flash de lumière reflété vient à sa vue, il peut devenir d'un coup instable et avoir un accès de violence dû aux souvenirs par flashs. Rien de précis donc.
    Pour finir, Ji Hyuk croit dur comme fer que s'il se sent parfois très seul en dépit de tout le monde qu'il pourrait avoir autour de lui, c'est surtout parce qu'à sa naissance il devait avoir derrière lui une copie conforme de lui-même au féminin qui le suivait. Mais tout ce qu'on su de cette copie qui devait sortir, fut qu'elle était morte : effectivement, Ji Hyuk a perdu une soeur jumelle... Il croit réellement qu'il a perdu dès sa naissance un lien très précieux. Ca aussi, personne ne peut réellement le comprendre, pas même les jumeaux qui ont perdu leur moitié après : eux au moins savent que c'est parce qu'ils avaient vécu des choses ensemble. Ji Hyuk n'a partagé que neuf mois d'inconscience avec elle, et elle lui manque pourtant. Etrange définitivement non ? Il en parle bel et bien, sans pouvoir réussir à le cacher, il faut qu'on sache qu'une existence manque à ses côtés. Il se dit aussi que c'est pour ça s'il n'es jamais tombé amoureux : sa moitié était déjà sa soeur, l'avoir perdu, c'est s'être perdu aussi... Disons que rien ne peut plus le compléter selon lui que cette soeur inconnue. Il a plusieurs fois envisagé que celle-ci était bel et bien vivante... Etant donné les conditions de sa naissance...
    Sinon c'est tout à ce niveau pour le jeune homme qu'il est.

  • Liens : Kanagawa Jun : Simple, il ne raterait pas une occasion de faire sentir qu'il vaut mieux que lui. Son rival pur et simple niveau danse et art en fait. Mais bon, Ji Hyuk ne fait pas souvent la part des choses, il y a des moments où il a l'impression de vraiment en vouloir à Jun...

  • Couleur Préférée : Les couleurs assez sombres, le noir, le gris. Il aime dans un autre genre le rouge, bien qu'il ne va pas trop s'amuser à en mettre !
  • Plat Préféré : Hum... ... ... Il mange de tout, il n'est vraiment pas difficile. Même si généralement il ne mange que des plats rapides, il sait très bien cuisiner, sauf les plats typiques coréens (bon si le Kimchi). Tout ça pour dire qu'il n'est difficile que niveau boisson.
  • Sucrerie Préférée : Les sucettes et les pâtisseries... Et bien quoi ? Oh et les chewing-gum goût fraise. Il adore ça.
  • Style Musical Préféré : RNB, Rap et pop généralement. Il lui arrivera d'écouter du rock ou des chansons assez classique dans les répertoires musicaux internationaux, mais généralement, les trois cités précédemment sont les styles qu'il écoute le plus et apprécie le plus bien-sûr !
  • Passe Temps : Hyuk n'a pas de passe-temps en particulier, il trouverait à se distraire n'importe comment donc c'est assez aléatoire. Mais sachant qu'il passe une grande partie de son temps dans sa musique, on dira la danse et le chant. Ainsi que de nombreux sports. Sortir aussi fait partie de ses loisirs ou trouver de nouveaux « spécimens » dans son entourage.
  • Passion : L'art évidemment, en premier plan. La danse, le chant, le dessin aussi, la peinture ou les tags dans la rue, qu'il voit hein ou jouer d'un instrument. Ca fait toute sa vie l'art, la musique surtout. Il est très sérieux à ce niveau et a une relation particulière avec. Sinon, il a une passion pour les arts martiaux, en ayant pratiqué plusieurs, parfois même à la fois. Il est plutôt doué d'ailleurs dans ce domaine aussi.
  • Objet Fétiche : Ses lunettes de Soleil. En fait, Ji Hyuk supportait très mal la lumière à une époque de sa vie, alors les lunettes aux verres noires étaient devenues très familière. Aujourd'hui encore il en porte, même s'il supporte mieux l'éclairage... Puis c'est devenu un accessoire de mode comme un autre, qui lui allait plutôt bien alors pourquoi s'en dispenser ? Ca lui servirait à rien dans bon nombre de cas, mais qu'importe, il adore.


    About You »

  • Prénom et/ou Pseudo : Kiriss
  • Âge : 17 ans TT.TT je suis déjà trop vieille
  • Sexe : Féminin
  • Pays : France

  • Post Vacant : [ ] Oui [ x ] Non

  • Fréquence de Connexion : Hum... on va dire 5/7
  • Niveau RP : Alors en lignes... je ne sais pas mais je fais en moyenne plus d'une page Word.

  • Comment avez-vous connu le Forum ? : Aiisen ^0^ ou Jun quoi x)
  • Que pensez vous du Design ? : Original, le côté transparent surprend au début quand même, mais pas mal du tout =)

  • Un petit truc en plus sur vous ? : Malgré les apparences (bah oui, Taekyeon quoi) je suis un bisounours *o* *se tait* sinon j'aime le coca aussi et je dis trop de choses pour rien dire... ¬¬' Je peux rester quand même XD ?


Dernière édition par Ok Ji Hyuk le 11/9/2009, 8:33 pm, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ok Ji Hyuk
◊• Student •◊
◊• Student •◊
avatar


Masculin
Messages 21


MessageSujet: Re: Ok Ji Hyuk | My Ear's Candy | 100%   11/8/2009, 2:17 am



[ Part I : Parce que ça fait ce que j'allais être.
Way before me… ]

      Ji Hyuk's POV [Point of Vue]

    « Mon père était comme moi (rires et soupirs)… Incapable de retenir proprement une date. Aussi suffira-t-il de dire que cela date de quelques centaines d’années avant ma propre naissance et tous comprendrons approximativement… Je vais vous conter ici ce que je sais par lui et par ma mère.

    Tout commença bien avant moi, la famille « Ok » n’était pas petite famille et date de temps bien trop anciens pour que je puisse vous en conter l’histoire entière. J’ai beau avoir un bout d’éternité devant moi, le courage s’épuiserait et l’ennui achèverait le travail. Poursuivons… Mon père avait déjà l’apparence d’un jeune homme d’une vingtaine d’année et il s’entêtait à toute les demandes familiales. Il refusait d’assister aux grandes réceptions, refusait de vivre calmement et se mêlait déjà des affaires de son père, refusait de rester à la maison et par conséquent il traînait n’importe où du moment qu’il ne faisait de mal à personne, sauf à lui, et se tenait loin de sa mère, une qui n'était pas une Native Ok (pas née dans la famille Ok mais en faisait partie par alliance désormais). Dit comme ça, on dira que je lui ressemble beaucoup mais mon père, Ok Ji Kwang, détestait être un Ok au début… en fait il détestait avoir une tonne de responsabilité sur les épaules, écouter les avertissements qu'on lui donnait, se cacher parfois et cas surtout de crise, comme cela arrivait parfois, mais aussi de savoir mettre en danger une partie de ceux qu'il aimait. Il détestait devoir excéler malgré tout dans ce qu'il décifait de faire, se plier aux règles trop strictes de la famille et tout le reste... Paradoxalement, c'était aussi être un Ok que de penser tout ça et d'agir de la sorte.

    De l’autre côté, Ok Su Rin. Ma mère… Elle a toujours été magnifique, et je ne dis pas ça parce que c’est ma mère, ce n’est pas mon genre. Su Rin a toujours été une belle femme et était destinée a toujours être une femme d'affaire, de poigne et sachant que faire. Après tout, elle avait été éduquée pour un jour faire comme son père, son grand-père et ainsi de suite en remontant très loin comme ça. Sa famille aussi était prestigieuse, riche et avait la même façon de vivre que les Ok, ce qui arrangeait tout normalement. A se demander ce qui a cloché pour qu'elle fasse tant d'erreurs ! Mais ne brûlons pas les étapes. C'est une femme respectable et pourtant, durant toute ma vie, elle n'a fait que me décevoir de plus en plus. De A jusqu'à un Z un jour. Si elle n'était pas ma mère, je ne sais pas si je pourrai non seulement l'aimer, mais en plus de ça la respecter à cet instant même ou je vous raconte tout ça. Pourtant Dieu sait qu'à la base, son coeur était pur comme de la neige. Mais à force d'être éduqué comme elle l'a été, on finit par faire des choses très bêtes je suppose.
    Résumons tout : deux familles qui se ressemblent, une rencontre de deux personnes qui prétendent s'aimer et d'une différence d'âge pourtant si espacée que personne ne pourrait penser qu'on ait pu penser que cela marcherait, et bientôt une union pourtant... Ce jour-là, ils avaient scellé leur avenir commun, le mien aussi.

    Applaudissez en cœur, on aime la perfection chez nous, applaudissez d’un même son à l'alliance d’un fier Ok et d’une autre Ok fille de mafieux coréen ! Des cousins éloignés, je vous rassure. Le beau portrait... Un seul ne répondait à ce besoin incessant de flatter le nouveau couple : Ok Myun Soo. Le demi-frère cadet de mon père. Un Ok de naissance, lui aussi mais d'une mère différente à celle de mon père. Depuis sa plus tendre enfance, mon grand-père avait fait le fils de la seconde chance plutôt qu’un futur chef de famille. Non, le chef de famille serait mon père, ou du moins, c'était sur lui qu'étaient placés tous les espoirs de la famille Ok, ayant été toujours le plus charismatique des deux frères. Puis Myun Soo était un enfant reconnu que tardivement : autrement dit, sa mère était la maîtresse de mon grand-père, sa femme (ma grand-mère de sang) ayant été trop malade pour satisfaire les envies de monsieur. Seulement elle tomba enceinte cette pauvre cloche (car je ne l'aime pas évidemment) et par chance - enfin façon de parler, je ne considère pas ce qu'il va suivre comme une chance, loin de là - ma grand-mère mourut, cèdant à la maladie dont elle était atteinte. Mon grand-père se maria alors avec sa maîtresse, prenant Myun Soo enfin pour fils légitime. Donc comprenez que les Ok ne veuille pas vraiment que cet enfant prenne les commandes, voulant surtout privilégier le vrai fils, donc mon père se retrouvait à devoir devenir un respectable chez de famille un jour. Avec ma mère pour épouse. Une jalousie de plus pour Myun Soo...


[Part II : Vous m'avez fait...
The Begining]

      No One's POV

    Le 10 Avril 1988... La mère de Ji Hyuk cherchait encore innocemment - façon de parler une nouvelle fois ici - un nom pour son garçon... mais pour sa fille aussi. Kang Hyuk pour le garçon et Ji Young pour la fille ! Oui, ce serait tout simplement parfait ! Les deux noms venaient de personnes décédées de leur famille, oui certains penseront que c'est malsain de donner le nom de morts à des nouveaux-nés mais chez eux, ça avait tout un symbole. Elle semblait parfaitement satisfaite maintenant de son choix, elle s'extasiait de pouvoir voir bientôt ses enfants et s'amusait à appeler les gens de sa famille au téléphone alors qu'elle se trouvait à la maison principale qu'ils avaient acheté. Savait-elle qu'elle participait à une erreur monumentale en faisant ça ? Au téléphone, elle entendait ce que pouvait le plus craindre une famille qui joue doublement, en jeu d'apparence avec une vie dans la ville sombre : qu'on s'attaque d'un coup à eux sans qu'ils viennent venir le coup. Les cris du téléphone en disait long sur ce qu'il se passait et rien que les coups à la porte de la maison la paniquèrent. Si elle n'avait pas entendu au téléphone les insultes et le reste, jamais elle n'aurait paniqué autant avec les coups à sa porte, elle aurait appeler ironiquement la police ou aurait fait part à son frère du problème (son mari était absent et revenant que le lendemain pour pouvoir naître ses enfants). Mais non, elle avait peur de ce qu'il l'attendait à elle et ses enfants et perdit les eaux immédiatement presque.

    Ce qu'il se passa après se résultat par le bruit d'une ambulance et quelques gros bras venant du côté des Ok, ayant intimidé les membres ennemis. Vous vous dites que là, c'est la fin du train de vie glorieux des Ok, avec ces ambulances et ce rafu, la police aura vite fait d'être prévenue. Mais disons qu'avoir des amis dans la police et quelques cousins dans l'armée aide à étouffer tout ça ! Et quand bien même on se douterait de quelque chose à leur égard, on se dirait que c'est à cause de leurs membres dans l'armée ou encore parce que leurs biens intéressent les malfrats. C'est une succession de faits qui rendent aujourd'hui les Ok très souvent intouchables et pendant que les ennemis s'ôtaient de la tête de recommencer, la future mère de Ji Hyuk, mettait au monde... Seulement un seul enfant.
    Imaginez le médecin, lui annoncer ça, après tant de peur, tant de mouvements pour l'accouchement, sans même son mari pour la soutenir dans cette future épreuve, oui lui annoncer « Madame Ok, nous avons prit soin de votre fils et le mettrons sous couveuse par précaution. Pour ce qui est de l'autre enfant en revanche, je suis désolé... » oui, ces mots, les dire à une Ok. Mais c'était pas la colère qui parla ensuite, seulement les pleurs d'une mère. Ne voulant jamais oublié cette enfant, ou même le remplacer, elle prit un bout du prénom qu'elle voulait donner à son bébé, le « Ji » de Ji Young et le colla au « Hyuk » de Kang Hyuk. Ainsi, ces deux enfants seraient en un seul, comme doivent l'être quelque part les jumeaux, mais à l'inverse. Elle ne chercha jamais à savoir pourquoi Ji Young n'était pas née en vie, elle préféra penser que c'était le malheure plutôt que de risquer apprendre que c'était de sa faute à elle.

    Les années passèrent et Ji Hyuk grandit plutôt vite. Il ressemblait fortement à son père, ayant prit tous les traits de celui-ci hors mit la courbe des yeux et leurs expressions. Il était vif et innocent, sauf bien-sûr lorsqu'il éait question de se mêler des affaires qui ne concernaient pas un garçon de son âge. Comme les problèmes de santé de son père, les aventures même de sa mère, ce qui fut la première déception venant d'elle pour lui ou encore les quelques affaires dangereuses des Ok. Il y en avait beaucoup moins remarque, surtout depuis la naissance de Ji Hyuk et l'incident de sa naissance... Dans le même temps, la famille subissait sa pemière division : Myun Soo mettant toujours les pieds dans le plat, avait révélé son désir de vouloir être héritier légitime aussi et quelques rares Ok suivirent son mouvement en échange de promesses. Puis qu'était-ce de lui accorder ça ? Rien. Même pour le père de Ji Hyuk. Puis finalement il était question que de rivalité avec celui-ci, sachant pertinemment que blablabla, il avait aussi des droits ! Ji Hyuk n'y comprenait rien, pour tout dire, et personne ne comprendrait mis à part ces deux-là.
    Dans cette ambiance digne d'une guerre froide, Hee Rin vit le jour aux trois ans de Ji Hyuk ! Ceci donna l'illusion au petit garçon que la famille dans laquelle il vivait serait plus heureuse et plus unit. Mais les illusions ne sont que fictives. Un jour où l'autre, la réalité nous retombe dessus.

    Ji Hyuk, 7 ans, âge qui marqua sa vie à jamais. Le jeune garçon n'avait pas changé à toujours se mêler des pires affaires. Figurez-vous qu'à cet âge déjà en plus, il attirait l'attention des petites filles de son âge et même ses noonas craquaient devant lui. Il y avait plus précisément cette petite fille, Mika, une japonaise, qui avait toute l'amitié - seulement - de Ji Hyuk. Ses parents aussi étaient dans le commerce le milieu assez « spécial ». Tous deux n'en rataient pas une pour découvrir ce monde et Ji Hyuk se découvrait moins « enfant gâté » avec elle, la petite fille étant atteinte d'une maladie qui pouvait la tuer, jamais il ne voulait la laisser seule, devenant très protecteur. C'est comme ça que quand sa mère, à Jyuk, le laissa chez les parents de Mika, qu'arriva ce que personne voulait encore voir ou subir. Cette fois, c'était purement des voleurs qui avaient dans la tête de tout voler et de kidnapper de surcroît l'enfant des Umeda (famille de Mika). Mais bien évidemment, Ji Hyuk devait fair son devoir d'innocent et intercepta tous mouvements finissant par en pâtir. Résultat d'une maladresse, un flash de lumière qui n'était que le reflet d'un chandelier dans une lame, une douleur à la clavicule gauche et plus rien si ce n'est un « M*rde » des voleurs et kidnappeurs.
    Le lendemain, Ji Hyuk toujours dans un état dit critique aux suites de multiples lésions autres, les parents de celui-ci se séparaient, goute d'eau qui fit déborder le vase déjà trop plein pour un couple qui n'avait même pas dix ans de vie commune. Ce lendemain, il n'y avait plus de Mika. Vivante ou morte, il n'en savait rien. Il n'en sut jamais rien.


[Part III : ...Mais je me suis construit.
I'll make sure My life won't be this way, you can trust it!]


      Ji Hyuk's POV

    Depuis ce jour-là, je n'ai pu faire autrement que de changer. Mika était à l'époque une personne que j'aimais beaucoup. Peut-être la première fille que j'ai aimé un peu en y pensant bien. C'était pas de l'amour, mais c'est le plus fort sentiment que j'ai ressentit pour quelqu'un en-dehors de ma famille. C'était en fait comme un membre de ma famille. Et je ne savais pas combien j'étais dans le vrai en pensant ça. J'avais 14 ans quand j'ai apprit que Mika était vivante, enfin pas vraiment, on avait juste retrouvé ses papiers, prouvant bien que c'était elle dont il était question et des empruntes correspondaient aux siennes. Sur ses papiers. 'Née un 10 Avril'... '1988'. Un hasard vous allez me dire, mais quand on sait que comme par hasard les deux familles se connaissaient et que Mika sortait de nulle part dans la vie de ces gens là. Sincèrement, je voulais croire que c'était ma soeur jumelle perdue. Mais cela impliquerait que ma mère mentait et ignorait sciemment sa fille depuis longtemps. Je ne peux pas croire qu'elle ne l'aurait pas reconnue. C'était impossible ! Puis de toute façon, que ce soit le cas ou non, ma mère m'avait suffisemment déçu. J'étais son fils, c'était l'unique raison pour laquelle je m'adressais encore à elle. Je sais très bien que cette histoire de soeur jumelle pour Mika... c'est mon imagination mais... en fait, même si c'est faux, Mika, peut-être ma soeur décédée car même si j'aimerai que ce soit Mika, je n'y crois plus, et Hee Rin sont ma seule famille. Et l'une d'entre elle joue les disparues...

    Elle avait eut vite fait de se remarier avec cet homme, mon oncle, le demi-frère de mon père. Quel bon goût n'est-ce pas ? Et dans tout ça, je choisis de vivre avec mon père avec Hee Rin. Cela sembla blesser la femme de fer et c'est ce qu'elle semblait nous faire croire à chaque fois que mon père nous laissait chez elle à cause de ses voyages d'affaires. Mais je bouchais les oreilles et lui faisait un sourire quand elle arrêtait enfin de dire des bêtises. Je n'était pas idiot au point d'imaginer qu'elle tournait assez bien dans sa tête pour réellement penser que tout se serait bien passer et regretter que ce ne fut pas le cas.
    En cette période aussi, je jouais les casanova comme la vie m'avait donné de quoi prétendre en être un. Je m'amusais et n'avait que pour job de protéger ma seule soeur encore vivante et à mes côtés. Ou aussi de fermer la bouche à mon rival officiel en Corée du Sud : mon propre demi-frère ou cousin. Entre lui et moi, c'est comme entre son père et le mien, une entente impossible. J'ai officiellement tout, lui il n'a rien normalement si ce n'est ce qu'a à lui donner son père, ce qui comparé à moi, ne représente finalement rien. Forcément, jalousie pointa son nez et les premières bagarres entre lui et moi commencèrent. Il pirata mes notes, génie de l'informatique qu'il était déjà. En revanche, je lui piquais chacune de ses nouvelles petites amies, en particuliers une que j'avais pas ravit tout de suite, préférant le laisser même tomber amoureux pour lui piquer sans que celle-ci ne se batte. Je n'allais pas trop loin avec elles, si ça peut vous faire dire que je ne suis pas si déguelasse. Puis j'étais trop jeune encore à l'époque, à quinze ans, j'étais encore sage !
    Mais bon, ça, jamais il me le pardonna. En fait, ça continua longtemps comme ça, jusqu'à un soir. Je me doute bien qu'il ne voulait pas réellement me faire du mal, on était des gosses. Mais quand j'ai vu cette lame... c'était juste pour m'impressioner... Mais au reflet de lumière dedans, il n'y avait plus de raison, que ces flashs ! La nervosité, la peur, la colère et ça y était, sans même m'en rendre compte on tombait tous deux dans les escaliers. Je m'en remit plus rapidement que lui, surtout qu'il avait tout prit. Pas volontairement bien évidemment. Après ça, vivre avec mon beau-père et lui devenait impossible et je décidais de ne plus les voir une seule fois et de partir chez de la famille, des tantes ou des oncles, quand mon père partait.
    A 18 ans, je partais pour le Japon, là où mon père travaillait à présent et où il avait de nombreux contacts. Et depuis, tout ce qui me fait oublier ce foutu passé c'est la musique. Quand je vais dans ses clubs, je m'en fiche des filles autour de moi, ou le gars qui danse bien... Je ne vais pas vous dire que ça me change les idées mais en concurrence avec la musique, il n'y a plus rien. Sauf peut-être Mika et une personne avec qui je ferai ma vie. Mais sincèrement, un player ne se pose que rarement, alors je n'y crois pas trop...

    Aujourd'hui, ce que vous verrez de moi, c'est mon image de riche garçon, fêtard et joueur. Si vous saviez ce qu'un sourire peut cacher depuis des années... Pas que je souhaite effacer ça, mais je veux pas vivre comme eux... Je vais faire comme tous les jeunes de mon âge. Je vais faire comme bon me semblera... De toute façon, vu comment ça a commencé, je ne me fais pas trop d'illusions. C'est pour ça que je n'impliquerai personne dans ma vie. Sauf...


Dernière édition par Ok Ji Hyuk le 11/9/2009, 8:38 pm, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ahn Sang Hun
We are not what U think we are ★
★ We are not what U think we are ★
avatar


Masculin
Messages 278


MessageSujet: Re: Ok Ji Hyuk | My Ear's Candy | 100%   11/8/2009, 2:29 am

Hiiiiiiiiiii =PPP
tu es donc twinnies???? xD'eyyy *SBUNK*
Hate de voir ta fiche <3
Welcome =P
Revenir en haut Aller en bas
Park Chae Rin
I ♥ the Twin
I ♥ the Twin
avatar


Féminin
Messages 180


MessageSujet: Re: Ok Ji Hyuk | My Ear's Candy | 100%   11/8/2009, 2:33 am

Vi.. C'est My Twinies. Coca / Roméo XD !
Fighting pour ta fiche ! *_*
J'adore ton avatar 8D ! *i'm out v_v"*
Sinon heu... Bienvenue quand même hein xD
Revenir en haut Aller en bas
Ok Ji Hyuk
◊• Student •◊
◊• Student •◊
avatar


Masculin
Messages 21


MessageSujet: Re: Ok Ji Hyuk | My Ear's Candy | 100%   11/8/2009, 2:52 am

Citation :
tu es donc twinnies???? xD'eyyy *SBUNK*
Haan je suis connue *0* *SBAFF*
Double merci sinon quand même =)
Héhéhé j'ai entendu parlé de toi aussi (oui oui je me tais)

Nutella ^0^ !
Double thanks aussi, et ne sors pas surtout si tu dis que t'aimes le vava *happy*
Bah ça fait un merci de plus ? XD

Je vais faire au plus vite sinon pour la fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Park Chae Rin
I ♥ the Twin
I ♥ the Twin
avatar


Féminin
Messages 180


MessageSujet: Re: Ok Ji Hyuk | My Ear's Candy | 100%   11/8/2009, 2:56 am

Faudras que tu fasse les demandes... (tu comprendras si tu vas voir ma fiche)
Bref Fighting ^^ !

*revient* okay, okay, je reste XD
Revenir en haut Aller en bas
Ahn Sang Hun
We are not what U think we are ★
★ We are not what U think we are ★
avatar


Masculin
Messages 278


MessageSujet: Re: Ok Ji Hyuk | My Ear's Candy | 100%   11/8/2009, 2:58 am

O.o t'as entendue parlee de moi ....
Bon jvais pas flooder =='
Vient dans le flood XD'eyyy *SBUNK*

Deriennnnnn sinon ^^
Revenir en haut Aller en bas
Doku Etsuko
I ♥ the Twin
I ♥ the Twin
avatar


Féminin
Messages 193


MessageSujet: Re: Ok Ji Hyuk | My Ear's Candy | 100%   11/8/2009, 7:42 am

Bienvenue! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Ok Ji Hyuk
◊• Student •◊
◊• Student •◊
avatar


Masculin
Messages 21


MessageSujet: Re: Ok Ji Hyuk | My Ear's Candy | 100%   11/8/2009, 3:10 pm

Oh thanks =)
Revenir en haut Aller en bas
Ahn Yun Sik
Admin| Ѕмιℓε ♪
Admin| Ѕмιℓε ♪
avatar


Masculin
Messages 350


MessageSujet: Re: Ok Ji Hyuk | My Ear's Candy | 100%   11/8/2009, 3:15 pm

Bienvenue à toi sur le forum !
Bonne chance & continuation pour la fin de ta fiche Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ok Ji Hyuk
◊• Student •◊
◊• Student •◊
avatar


Masculin
Messages 21


MessageSujet: Re: Ok Ji Hyuk | My Ear's Candy | 100%   11/8/2009, 3:37 pm

Merci beaucoup =)
Revenir en haut Aller en bas
Ahn Sang Hun
We are not what U think we are ★
★ We are not what U think we are ★
avatar


Masculin
Messages 278


MessageSujet: Re: Ok Ji Hyuk | My Ear's Candy | 100%   11/9/2009, 8:19 pm

OMFG le roman *O*
Tout cas j'ai bien aimée *O*
(n'etoiles plein les yeuxxxxxxxxx)

Suite =P
Revenir en haut Aller en bas
Ok Ji Hyuk
◊• Student •◊
◊• Student •◊
avatar


Masculin
Messages 21


MessageSujet: Re: Ok Ji Hyuk | My Ear's Candy | 100%   11/9/2009, 8:32 pm

Sérieux tu aimes bien ? o_o
J'ai fait du vite fait XD mon idée me semblait pas clair.

En tout cas c'est fini x)
Enfin, le reste est à écrire ici *o*
Revenir en haut Aller en bas
Ahn Yun Sik
Admin| Ѕмιℓε ♪
Admin| Ѕмιℓε ♪
avatar


Masculin
Messages 350


MessageSujet: Re: Ok Ji Hyuk | My Ear's Candy | 100%   11/10/2009, 1:00 am

Avant qu'on puisse enfin te valider, il te faut d'abord accomplir différentes... Missions.
Prêt ? Alors c'est partit !

1°/ Il te faudra aller demander une habitation ICI
2°/ Il te faudra également aller demander un compte MSN et un numéro de portable pour ton personnage ICI.
3°/ N'oublie pas également de demander ta carte d'identité ICI
4°/ Aller réserver ton avatar ICI
5°/ Et enfin, Il ne faudra pas oublier de faire la fiche de tes relations et de tes topics ICI

Et là, nous pourrons te valider ! =D Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Ahn Yun Sik
Admin| Ѕмιℓε ♪
Admin| Ѕмιℓε ♪
avatar


Masculin
Messages 350


MessageSujet: Re: Ok Ji Hyuk | My Ear's Candy | 100%   11/10/2009, 9:22 pm

Voila, tu es validé !!

Bon jeu parmi nous Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ok Ji Hyuk
◊• Student •◊
◊• Student •◊
avatar


Masculin
Messages 21


MessageSujet: Re: Ok Ji Hyuk | My Ear's Candy | 100%   11/10/2009, 11:41 pm

Ooow *o*
Thanks pour la validation ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ok Ji Hyuk | My Ear's Candy | 100%   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ok Ji Hyuk | My Ear's Candy | 100%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gara Gara GO!! :: }} AdmInIstrAtIOn>> :: •• I.D – Who's who? :: • Yes Baby!-